Tous nos services

Les métiers et les formations

Tout savoir sur les métiers et les formations de l’auto, du camion, de la moto, du vélo !

Accéder Les métiers et les formations

Le Campus

Découvrez le Campus des services de l’automobile et de la mobilité.

Accéder Le Campus

Les offres d'emploi

Le jobboard entièrement dédié aux services automobiles.

Accéder Les offres d'emploi

La SSAM

En savoir plus sur la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité.

Accéder La SSAM

L’ANFA lance une nouvelle opération de promotion du métier Conseiller(ère) client après-vente

L’ANFA lance une nouvelle campagne de promotion du métier de conseiller(ère) client après-vente. L’occasion de mettre en lumière toutes les facettes de ce poste varié au sein de la branche des services de l’automobile. Ouvert et accessible à différents profils, le métier offre de nombreuses perspectives et tend à se digitaliser.

Avec plus de 200 offres disponibles actuellement sur le site de Pôle Emploi, le métier de conseiller(ère) client après-vente recrute. Majoritairement proposé en CDI, ces postes sont à pourvoir partout en France, dans les 500 concessions automobiles recensées.

En 2020, la branche a formé 146 candidats en contrat de professionnalisation, avec un taux d’insertion de 84 %. Si les effectifs se renouvellent, le métier lui, cherche de nouvelles recrues.

Le métier de conseiller(ère) client après-vente requiert des aptitudes variées le rendant accessible aussi bien à des profils issus des services de l’automobile, qu’à des profils provenant des secteurs de l’hôtellerie ou du commerce car il exige des compétences techniques, commerciales et administratives.

 

Conseiller(ère) client après-vente mar, 11/16/2021 - 11:54 wirzc

Le métier de conseiller(ère) client après-vente connaît par ailleurs de nouvelles mutations. On constate une féminisation de ce métier. En effet, les compétences recherchées étant davantage axées sur l’aspect commercial, de nouvelles candidatures provenant de l’externe favorise le renouvellement des effectifs, venant contre-carrer la promotion interne principalement observée jusqu’alors.

« Il faut être polyvalent, il faut savoir s’adapter. Il faut avoir le sourire, être aimable, accueillant. C’est vraiment l’accueil qui est au centre de notre métier. Je suis vraiment épanouie dans ce que je fais. » témoigne Camille, 32 ans, Conseillère client après-vente.

On observe également une digitalisation du métier afin de favoriser l’échange avec le client et organiser la maintenance du véhicule. Le digital vient alors en appui de la relation client afin de dynamiser la vente : prise de rendez-vous en ligne, gestion des contrats d’entretien, l’utilisation d’une tablette pour effectuer un premier diagnostic, faciliter le montage du dossier et planifier les contrôles et réparations permettant une tarification en direct. 

  • Pour en savoir plus sur le métier de conseiller(ère) client après-vente, cliquez ici
  • Pour consulter la fiche formation, cliquez ici
  • Pour consulter la fiche de qualification, cliquez ici