Autofocus Mixité : vers une féminisation des services auto

Selon l’étude, plus 107 600 femmes actives, salariées ou indépendantes, travaillent dans les services de l’automobile. Ce chiffre devrait progresser, car les jeunes femmes se forment de plus en plus à ces métiers – le nombre a progressé de +60,3 % en quatre ans.

Si des secteurs comme l’enseignement de la conduite et le commerce de détail de carburants emploient autant de femmes que d’hommes (48,4 % des salariés sont des femmes), d’autres secteurs, comme le contrôle technique ou le véhicule industriel, ont un part relativement faible de femmes au sein de leurs effectifs.

Les hommes sont sur-représentés dans les métiers techniques ; les femmes ne représentant qu’entre 1 et 2 % des effectifs dans les métiers de la mécanique ou de la carrosserie. Celles-ci sont davantage présentes dans les métiers tels que la vente (22,7 %) ou l’enseignement de la conduite (48,4 %) et dans les métiers de la gestion et de l’administration (88,2 % des secrétaires de la branche sont des femmes).

Du côté de la formation, on assiste à une progression des effectifs plus forte chez les filles que chez les garçons. Elles sont notamment de plus en plus nombreuses dans une formation en apprentissage.

La part de jeunes filles formées en CQP/Titre est plus importante que celle des jeunes hommes (14,3 % vs 5,3 %). Dans l’ensemble, la part de jeunes femmes formées croît avec le niveau de formation, passant de 2,9 % au niveau 3 (CAP), à 6,3 % pour les niveaux 6 et 7 (Licence pro, diplôme d’ingénieur, Master). Cette observation concorde avec le fait que les femmes occupent majoritairement des postes sur des fonctions tertiaires. Les formations en CQP s’affirment donc comme un levier d’insertion efficace et égalitaire.

Video Autofocus mixité mar, 03/02/2021 - 13:55 yoshiday