CQP Contrôleur technique V.L.

Réalisation de contrôles techniques de véhicules légers de catégories internationales M et N dont le poids total en charge n’excède pas 3.5 tonnes.L'ensemble des activités relevant du contrôle technique est réalisé conformément à la réglementation en vigueur.

Code RNCP : 34252

Accessible par

  • Formation Continue
  • Contrat de Professionnalisation
  • VAE

Mode d'accès

Les pré-requis sont déterminés au regard de la réglementation qui encadre le contrôle technique (annexe IV de l’arrêté du 18 juin 1991 modifié).


1.1. Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation et de demandeurs d’emploi (hors POEC)

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 3 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (CAP, BEP, option véhicules particuliers, ou option véhicules industriels, ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

Disposant d’une expérience d’une durée minimale de deux ans dans le domaine de la réparation automobile (véhicules particuliers, industriels ou transport routier) hors période d’alternance. Cette expérience ne doit pas être antérieure à cinq années de la date de démarrage de la formation.

 

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 4 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Baccalauréat Professionnel maintenance des véhicules option voitures particulières ou option véhicules industriels ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile).

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 5 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Diplôme d’expert en automobile ou BTS après-vente automobile option véhicules particuliers, ou option véhicules industriels, ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

 Sous réserve que les candidats retenus aient satisfait aux tests d’aptitude et de motivation

 

1.2. Pour les salariés en formation continue

- Candidat Contrôleur Technique VL en activité

OU

-  Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 3 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (CAP, BEP, option véhicules particuliers, ou option véhicules industriels, ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

Disposant d’une expérience d’une durée minimale de deux ans dans le domaine de la réparation automobile (véhicules particuliers, industriels ou transport routier) hors période d’alternance. Cette expérience ne doit pas être antérieure à cinq années de la date de démarrage de la formation.

OU

- Candidat titulaire des prérequis prévus au point A.2.1 de l’Annexe IV de l’arrêté du 18 juin 1991 modifié :

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 4 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Baccalauréat Professionnel maintenance des véhicules option voitures particulières ou option véhicules industriels ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile).

-  Ou candidat titulaire d’un diplôme de niveau 5 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Diplôme d’expert en automobile ou BTS après-vente automobile option véhicules particuliers, ou option véhicules industriels, ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

Sous réserve que les candidats retenus aient satisfait aux tests d’aptitude et de motivation.

 1.3. Pour les demandeurs d’emploi dans le cadre d’une POEC

Candidat titulaire des prérequis prévus au point A.2.1 de l’Annexe IV de l’arrêté du 18 juin 1991 modifié :

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 4 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Baccalauréat Professionnel maintenance des véhicules option voitures particulières ou option véhicules industriels ou option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

- Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 5 du ministère de l’éducation nationale dans la maintenance automobile (Diplôme d’expert en automobile ou BTS après-vente automobile option véhicules particuliers, ou option véhicules industriels, option véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire National des Certifications des Services de l’Automobile.

Sous réserve que les candidats retenus aient satisfait aux tests d’aptitude et de motivation.

Compétences clés

  • Réaliser les contrôles techniques de véhicules légers dans le respect des procédures et de la réglementation en vigueur
  • Identifier les points de contrôle, analyser leurs défaillances et juger leurs niveaux de criticité ainsi que leurs conséquences
  • Organiser et gérer l'intervention du contrôle technique ainsi que la relation client

Compétences visées

REALISATION DE CONTRÔLES TECHNIQUES PERIODIQUES SUR VEHICULES LEGERS
  • Réaliser l'identification d'un VL (Fonction 0)
  • Contrôler les équipements de freinage d'un VL (Fonction 1)
  • Contrôler la direction (fonction 2) et la liaison au sol (fonction 5) d'un VL
  • Contrôler les éléments liés à la visibilité (Fonction 3) et autres matériels (Fonction 7) d'un VL
  • Contrôler les feux, les dispositifs réfléchissants et les équipements électriques d'un VL (Fonction 4) hors VE/VH
  • Contrôler le châssis et accessoires de châssis d'un VL (Fonction 6) hors GPL/GNV
  • Contrôler l’ensemble des équipements spécifiques aux véhicules légers GPL/GNV/GNL
  • Contrôler les nuisances d'un VL (Fonction 8)
  • Contrôler les éléments propres aux véhicules spécifiques VL (Fonctions 10, 11, 12 et 13)
  • Contrôler l'ensemble des équipements spécifiques aux véhicules électriques et hybrides
  • Réaliser les visites complémentaires et les contre-visites sur un véhicule léger
  • Editer un procès-verbal de contrôle technique VL en respectant les protocoles informatiques
GESTION DE L'INTERVENTION DU CONTRÔLE TECHNIQUE VL
  • Réaliser les activités de contrôle technique en appliquant les exigences légales relatives au VL
  • Exploiter les ressources documentaires et informatiques relatives aux véhicules légers
  • Réaliser l'entretien des postes de travail et la maintenance des équipements de contrôle relatifs aux véhicules légers
  • Appliquer les procédures qualité relatives aux véhicules légers
  • Traiter les différents indicateurs de suivi de contrôle relatifs aux véhicules légers
GESTION DE LA RELATION CLIENT AU SEIN D'UN CENTRE DE CONTRÔLE TECHNIQUE
  • Accueillir et prendre en charge un client dans un centre de contrôle technique
  • Restituer le procès-verbal de contrôle technique et transmettre les différents documents relatifs au contrôle technique

Possibilités d'évolution professionnelle

  • Chef de centre contrôle technique des véhicules