Dépannage remorquage

Les dépanneurs-remorqueurs interviennent auprès des particuliers et professionnels dont le véhicule est en panne ou accidenté. C’est une profession réglementée, qui fait appel à plusieurs domaines de compétences (techniques mais aussi sociales et administratives). 

450 Entreprises spécialisées
1 900 Salariés

Acteurs 

Le dépannage-remorquage est principalement réalisé par des entreprises spécialisées, peu nombreuses et situées en zone urbaine. 

L’activité peut également être exercée par les professionnels du commerce et de la réparation automobile : les concessionnaires, agents, garagistes indépendants ou carrossiers, en complément de leur activité principale. On estime à 5 180, le nombre d’entreprises proposant l’activité de dépannage (hors entreprises spécialisées). (source : Enquête ANFA, 2016)

Marché

Avec l’augmentation de l’âge du parc automobile (et donc l’augmentation du risque de pannes) et la généralisation des assistances automobiles, le marché progresse

  • + 24 % de dossiers traités par les assistances entre 2014 et 2018 (source : SNSA)
  • de 11 % du parc de véhicules de dépannage en France entre 2015 et 2019 : Le parc s’établit ainsi à plus de 10 000 véhicules en 2019. (source : SOes-RSVERO, Ministère du transport)

La profession est réglementée, selon les lieux d’exercices et les opérations (interventions sur autoroute, fourrière) et nécessite des autorisations.

Emploi

Le salariés dépanneurs spécialisés possèdent pour la quasi-totalité une formation mécanique. A cette formation initiale s’ajoutent certaines certifications ou habilitations (habilitations électriques, permis de conduire, FIMO, CACES). 

Ce métier fait appel à plusieurs domaines de compétences : techniques (connaissances mécaniques), relationnelles (gestion du stress et mise en sécurité) et administratives (dossier d'assistance et solutions de mobilité pour la clientèle).

Les professionnels du secteur expriment de fortes difficultés de recrutement des dépanneurs dues à la rareté des profils recherchés : il faut à la fois posséder des compétences en mécanique, le permis PL et résider dans un périmètre restreint autour de l’entreprise afin de pouvoir intervenir rapidement lors des périodes d’astreinte. 

Formation

Il existe deux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) : 

  • Le CQP Dépanneur-Remorqueur VL
  • Le CQP Dépanneur-Remorqueur PL

En 2018/2019, 24 personnes suivent l’un de ces CQP. (Source : ANFA, SOFIA)