Tous nos services

Les métiers et les formations

Tout savoir sur les métiers et les formations de l’auto, du camion, de la moto, du vélo !

Accéder Les métiers et les formations

Le Campus

Découvrez le Campus des services de l’automobile et de la mobilité.

Accéder Le Campus

Les offres d'emploi

Le jobboard entièrement dédié aux services automobiles.

Accéder Les offres d'emploi

La SSAM

En savoir plus sur la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité.

Accéder La SSAM

Rapport des données sociales

La branche des services de l’automobile rassemble, au sein de 14 secteurs d’activité, près de 160 000 entreprises, et 416 500 salariés. Près de 68 000 jeunes se forment dans des domaines de formation spécifiques à la branche.

En bref

Le rapport des données sociales de la branche des services de l’automobile est réalisé chaque année, à la demande des partenaires sociaux. Il présente différents indicateurs statistiques visant à mesurer : 

  • Le périmètre exhaustif de la Branche : le nombre d’entreprises, de salariés, de formés (sources INSEE, ACOSS, ANFA).
  • Les caractéristiques d’emploi, les rémunérations, les mouvements de personnels à partir des données d’IRPAUTO.

160 000 entreprises
416 500 salariés

68 000 jeunes en formation

Résumé

  • Le nombre d’entreprises continue d’augmenter pour atteindre près de 160 000 entreprises fin 2019. Les entreprises de 1 à 10 salariés ont vu leur volume stagner alors que les entreprises sans salarié ainsi que celles supérieures à 11 salariés ont vu leur volume progresser.
  • Le nombre de salariés recule en 2020, à près de 416 500 salariés, soit une baisse de - 0,8 %, après une progression de cinq années consécutives. La crise sanitaire du Covid-19, démarrée en 2020, et marquée par deux confinements et des restrictions de déplacements, a impacté certains secteurs plus que d’autres.
    • ​​​​​​​Certains voient tout de même leur emploi progresser en 2020, à commencer par le commerce et la réparation de cycles, dont l’emploi a progressé de + 25 %. D’autres secteurs ont également vu leur nombre de salarié augmenter comme le commerce et la réparation de motocycles, la réparation automobile, le contrôle technique ainsi que le secteur du recyclage des VHU.
    • Inversement, quelques secteurs ont particulièrement pâti des confinements instaurés pour endiguer la pandémie. Ainsi, les parcs de stationnement (- 13,4 %), la location de courte durée (- 9,9 %) et le commerce de détail de carburants ( - 5,3 %) ont perdu une part importante de leur emploi salarié. Le commerce automobile, le commerce de détail d’équipements automobiles ainsi que le secteur du véhicule industriel ont vu eux aussi leurs effectifs salariés reculer en 2020.
    • Enfin, après trois années de net recul du nombre de salariés, le secteur de l’enseignement de la conduite voit la baisse de l’emploi se stopper.
  • En 2020, le taux d’embauche était de 13,9 % sur l’ensemble de la branche, soit moins de 14 embauches pour 100 salariés. Le secteur du commerce automobile est celui qui a le plus embauché en 2020 : 34 % des recrutements de la branche. Avec la réparation automobile, cela représente près de deux tiers des recrutements de la branche.
    Toutefois, du fait de la crise sanitaire, le taux d’embauche a régressé de 3,3 points.
  • En 2020, la masse salariale de la branche est estimée à près de 11,3 milliards d’euros. Le salaire moyen annuel de la branche est estimé à 31 672 euros bruts pour une personne à temps plein et présente toute l’année. Le salaire médian se situe autour de 26 928 euros bruts.
  • À la rentrée 2021, les effectifs en formation ont augmenté de + 4 % (+ 2 570 jeunes), principalement sous l’effet de l’alternance qui a vu ses effectifs progresser de + 8,2 %.
  • L’insertion connaît une légère baisse en 2020, sous l’effet de la pandémie, mais se maintient à un haut niveau pour atteindre 64 % (- 3 points) de taux d’emploi pour les apprentis et 36 % (- 5 points) pour les lycéens.