Baromètre de l'emploi

L’emploi dans le commerce et la réparation de véhicules est en progression constante depuis fin 2014. En 5 ans, ce sont plus de 27 000 emplois supplémentaires qui ont été créés dans le cœur de la branche. 

En bref

Le baromètre de l’emploi est une estimation trimestrielle de l’emploi (source : ACOSS – traitement ANFA), pour le secteur du commerce et de la réparation automobile, de véhicules industriels et de motocycles. Cette estimation couvre un périmètre partiel de la branche (80 % des salariés).

L’édition de Juillet présente en complément l’évolution annuelle de l’emploi, par secteur d’activité, pour tous les codes NAF « complets » de la branche, couvrant 97 % de l’emploi de la branche. 

+ 27 000 emplois créés depuis fin 2014 dans le commerce et la réparation de véhicules
+ 6 500 salariés supplémentaires en 2019 dans les différents secteurs de la branche, soit + 1,6 % (codes NAF complets uniquement).

Estimation trimestrielle de l’emploi

Champ d’observation :

  • 45.11Z Commerce automobile

  • 45.19Z Commerce de véhicules industriels et d'utilitaires
  • 45.20A Réparation automobile
  • 45.20B Réparation de véhicules industriels et d'utilitaires
  • 45.32Z Commerce de détail d'équipements automobiles
  • 45.40Z Commerce et réparation de motocycles

 

Évolution trimestrielle de l'emploi

evo emploi

 

Au 31/12/2020, 339 264 salariés (données estimées) travaillaient dans le secteur « Commerce et réparation
d’automobiles, de motocycles et de poids lourds ».


Sur le quatrième trimestre 2020, marqué par l’entrée en vigueur du deuxième confinement (entre la fin
du mois d’octobre et la mi-décembre) dû à la crise sanitaire engendrée par la Covid-19, l’emploi dans le
secteur du « Commerce et de la Réparation Automobile » a reculé de - 0,5 %, soit 1 570 salariés de moins.

Cette baisse est légèrement plus importante que celle observée toutes branches confondues qui est de - 0,4 %, et même de - 0,2 % si l’on comptabilise l’intérim, qui a poursuivi sa hausse durant ce trimestre. Bien que moins restrictif que celui du deuxième trimestre, ce confinement a mis un coup d’arrêt à la reprise de l’activité opérée au trimestre précédent. Ainsi, le recours au chômage partiel qui avait largement diminué au cours du troisième trimestre progresse à nouveau au quatrième au détriment de la masse salariale soumise à cotisations sociales.


L’emploi salarié dans le commerce et la réparation automobile, comme beaucoup d’autres secteurs, aura
donc connu une année 2020 « en dents de scie » alternant périodes de confinement perturbant fortement
l’activité, et périodes de reprise entre celles-ci. Avec le deuxième confinement opéré sur le dernier
trimestre, l’évolution globale estimée pour 2020 voit donc l’emploi salarié légèrement reculer dans le
commerce et la réparation automobile (- 0,3 %, soit près de 1 000 salariés).


Auparavant, depuis fin 2014, l’emploi n’avait jamais cessé de progresser, pendant cinq années consécutives, ce qui a représenté un gain de près de 27 000 salariés (soit + 8,5 %). En 2019, plus de 7 000 salariés supplémentaires avaient rejoint la branche des services de l’automobile.

Évolution annuelle de l’emploi

Voici le détail par secteur d’activité de l’évolution de l’emploi entre fin 2018 et fin 2019, pour les codes NAF « complets » de la branche.

Secteur Code NAF Emploi à fin 2019 Évolution 2018/2019 % d'évolution

Commerce automobile

4511Z

155 782

+ 2 352

+ 1,5 %

Réparation automobile

4520A

116 838

+ 2 955

+ 2,6 %

Commerce et réparation de véhicules industriels

4519Z-4520B

26 058

+ 708

+ 2,8 %

Commerce de détail d'équipements automobiles

4532Z

30 324

+ 608

+ 2,0 %

Commerce et réparation de motocycles

4540Z

11 815

+ 470

+ 4,1 %

Commerce de détail de carburant

4730Z

16 997

- 23

- 0,1 %

Contrôle technique automobile

7120A

11 874

+ 256

+ 2,2 %

Location courte durée

7711A

12 903

+ 73

+ 0,6 %
Location longue durée 7711B 4 055 + 159 + 4,1 %
Enseignement de la conduite 8553Z 24 862 - 1 086 - 4,2 %
Total   411 508 + 6 472 + 1,6 %

Source : ACOSS