Les modalités d’accès

Le plan de formation

Vous êtes salarié CDI ou CDD : vous pouvez bénéficier, sans aucune condition d'ancienneté, du plan de formation de votre entreprise, élaboré à l'initiative de votre employeur et soumis à l'avis des représentants du personnel. Faites l’acquisition de nouveaux savoirs et/ou savoir-faire afin d'accroître votre potentiel.

Pourquoi suivre une formation dans le cadre du plan de formation ?

  • Suivre et maîtriser les mutations et changements de votre emploi.
  • Disposer des savoirs et/ou savoir-faire nécessaires à la conservation de votre emploi et de votre employabilité.
  • Progresser professionnellement.
  • Définir un projet futur de formation ou d'évolution professionnelle (bilan de compétences).
  • Vous préparer à faire valider votre expérience (professionnelle, syndicale, etc.) afin d'obtenir tout ou partie d'un diplôme ou d'un titre (validation des acquis de l’expérience – VAE).

Salariés des TPE : le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) contribue au financement de vos actions de formation professionnelle suivies dans le cadre du plan de formation, sous certaines conditions.

Compte personnel de formation (CPF)

Depuis le 1er janvier 2015 vous disposez d'un compte personnel de formation (CPF) qui se substitue au droit individuel à la formation (DIF) et vous suivra tout au long de votre vie professionnelle, jusqu'à votre départ en retraite.

Pour ouvrir votre compte, vous devez vous rendre sur le site https://www.moncompteactivite.gouv.fr en vous munissant de votre numéro de sécurité sociale.

  • Vous travaillez à temps complet : votre compte personnel de formation sera crédité de 24 heures par an, jusqu'à l'acquisition d'un crédit de 120 heures, puis de 12 heures par an jusqu'à atteindre le plafond de 150 heures.
  • Vous travaillez à temps partiel : l’acquisition est proportionnelle au temps de travail effectué.

Utilisez le nombre d’heures acquises pour suivre une formation éligible au titre du CPF.

En 2017, si la durée de la formation souhaitée est supérieure au nombre d’heures inscrites sur votre CPF, l’ANFA financera la différence entre le nombre d'heures disponibles sur le compte et le nombre d'heures nécessaire pour suivre la formation, au taux de prise en charge correspondant et dans la limite des fonds disponibles.

Attention

C’est à vous de renseigner votre solde d'heures acquises dans le cadre du DIF Portable.

Heures acquises en 2015 et 2016 au titre du CPF

Si vous avez eu une activité salariée en 2015 et/ou en 2016, vos heures CPF seront automatiquement reportées et sauvegardées dans votre compte personnel de formation, sans démarche de votre part, à la fin du premier trimestre 2017.

Pourquoi choisir ce dispositif ?

  • Accéder à une formation vous permettant d’acquérir des compétences attestées,(certification/diplôme)
  • Accroître votre niveau de qualification et ainsi sécuriser votre parcours professionnel.

Vidéo sur Le Compte Personnel de Formation

Le Compte Personnel de Formation (CPF) ven, 12/29/2017 - 16:09 admin

Comment le mettre en œuvre ?

  1. Votre employeur a dû vous remettre avant le 31 janvier 2015 une attestation mentionnant le solde d'heures DIF dont vous disposez (cette information peut également être indiquée sur votre fiche de paie du mois de décembre 2014). Attention : Vous devez conserver ce justificatif. Il vous sera demandé lorsque vous utiliserez pour la première fois votre compte pour suivre une formation ou lors de contrôles ponctuels.
  2. Rendez-vous sur le site https://www.moncompteactivite.gouv.fr, pour ouvrir votre compte personnel de formation, muni de votre numéro de Sécurité sociale et de l'attestation d'heures DIF. Ce portail vous permettra également d’accéder à un espace « titulaire » et de découvrir le fonctionnement du CPF en détail.
  3. Pensez bien à inscrire sur votre compte personnel, en ligne, votre solde d’heures DIF.

Si vous avez intégré une nouvelle entreprise depuis le 1er janvier 2013 et que vous disposez d'un précédent certificat de travail mentionnant des droits DIF portable, vous pouvez cumuler les heures correspondantes au solde d'heures DIF figurant sur l'attestation remise par votre employeur actuel.

Vous pourrez alors mobiliser votre compte personnel de formation pour suivre une des actions éligibles, dont celles de la branche des services de l'automobile. Cette action pourra avoir lieu :

  • pendant votre temps de travail : ce sera l'occasion d'évoquer avec votre employeur votre parcours au sein de l'entreprise.
  • en dehors du temps de travail, de manière concertée avec votre employeur ou de manière confidentielle (sans que votre employeur en soit informé).

A savoir

Les services de l’ANFA peuvent vous accompagner dans ces démarches lors de votre première demande de formation au titre du CPF pour activer, inscrire votre nombre d’heures DIF et initialiser votre dossier de demande de formation.

La période de professionnalisation

Vous êtes salarié de la branche des Services de l'automobile en CDI. Suivez une formation certifiante pour assurer votre employabilité.

Pourquoi choisir ce dispositif ?

Pour vous maintenir dans votre emploi ou évoluer professionnellement.

Le congé individuel de formation (CIF)

Vous êtes salarié en :

  • Contrat à durée indéterminée (CDI) et vous justifiez d’une activité salariée de 2 ans consécutifs ou non, dont une année dans votre entreprise actuelle.
  • Contrat à durée déterminée (CDD), ou ancien titulaire de CDD, vous justifiez de 24 mois d'activité salariée consécutifs ou non durant les 5 dernières années, dont 4 mois de CDD consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois.
    A savoir : le contrat unique d'insertion, le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), le CDD débouchant sur un CDI, le contrat de professionnalisation et d’apprentissage, le contrat conclu au cours d’un cursus scolaire ou universitaire ne sont pas comptabilisés dans le calcul des 4 mois de CDD.

Concrétisez votre projet professionnel et bénéficiez d’un congé longue durée pour vous former.

Pourquoi choisir ce dispositif ?

  • Accompagner un projet individuel et préparer une mobilité (changer de poste ou de métier)
  • Acquérir une qualification supérieure et évoluer dans votre fonction
  • Diversifier vos compétences