MC au CAP : Maintenance des systèmes embarqués de l'automobile Dominante A: Voitures particulières

La mention complémentaire Maintenance des systèmes embarqués de l’automobile comprend les dominantes suivantes :– véhicules particuliers,– véhicules industriels,– motocycles.Il convient de rappeler que la mention complémentaire Maintenance des systèmes embarqués de l’automobile fait suite, par la voie scolaire, à une formation professionnelle de deux années dans le domaine de la maintenance des véhicules automobiles. Cela confère au titulaire de cette mention complémentaire une source accrue de compétences qui permettent une spécialisation dans la dominante choisie.Le titulaire de ce diplôme sera capable d’assurer la maintenance des systèmes complexes de l’automobile nécessitant la mise en œuvre des outils de diagnostic adaptés. Son champ d’action inclura les systèmes et dispositifs de nouvelle génération et prendra en compte l’évolution constante des technologies. Dans tous les cas, il s’agira d’effectuer un diagnostic instrumenté suivi d’une intervention de maintenance dans une démarche visant les objectifs de qualité totale.La finalité de cette formation est l’insertion professionnelle, l’ « employabilité » du titulaire du diplôme y est recherchée tant dans les contenus que dans le développement de savoir-faire opérationnels.

Compétences clés

C.1. Communiquer, s’informer
C.1.1. Communiquer avec le client
C.1.2. Se documenter
C.1.3. Rendre compte, fournir les éléments nécessaires à la facturation
C.1.4 Informer, conseiller techniquement

C.2. Diagnostiquer
C.2.1. Sélectionner une procédure de diagnostic
C.2.2. Mettre en œuvre la procédure de diagnostic
C.2.3. Interpréter les valeurs relevées et identifier l’anomalie et/ou l’élément défaillant
C.2.4. Vérifier si l’état constaté a pu entraîner d’autres incidents
C.2.5. Proposer une intervention

C.3. Réaliser
C.3.1. Mettre en œuvre le matériel et les outillages d’intervention
C.3.2. Déposer, reposer, démonter, remonter les sous-ensembles et organes concernés
C.3.3. Réaliser des contrôles et des mesures
C.3.4. Mettre en conformité

C.4. Évaluer
C.4.1. Évaluer la qualité de son intervention
C.4.2. Effectuer un essai en atelier ou sur site
C.4.3. Respecter le dispositif qualité de l’entreprise

Contenu de la formation

1 – ACCUEILLIR LE CLIENT
Recueillir les informations du client et compléter le contrat de réparation
Collecter et analyser les données nécessaires à l’intervention
Apporter un conseil technique au client

2 – CONTRÔLER DIAGNOSTIQUER
Vérifier les symptômes décrits par le client
Émettre des hypothèses sur le dysfonctionnement en prenant compte les contraintes liées aux conditions de fonctionnement
Mettre en sécurité le véhicule et/ou ses systèmes
Sélectionner les contrôles, les mesures, les essais à réaliser
Mesurer, contrôler les caractéristiques mécaniques, hydrauliques, pneumatiques et électriques
Réaliser un essai à l'atelier, participer à un essai en situation
Mettre en oeuvre un matériel d'aide au diagnostic
Interpréter les résultats et identifier l'élément défectueux
Apprécier si l'origine du dysfonctionnement a pu entraîner des conséquences sur d'autres composants
Déduire l'intervention à réaliser

3 – ASSURER LA MAINTENANCE
Appliquer la procédure de maintenance préconisée
Déposer, reposer les organes, les éléments du système concerné
Démonter, remonter les organes, les éléments du système concerné
Remettre en conformité les organes, les éléments conformément aux procédures constructeur
Contrôler les performances du véhicule
Mettre en conformité le véhicule avec les normes et préconisations du constructeur
Maintenir en état le poste de travail et respecter les conditions d'hygiène et de sécurité requises, appliquer les règles de tri sélectif des déchets
Se tenir informé des évolutions techniques
Appliquer l'autocontrôle à son activité

4 – RESTITUER LE VEHICULE
Rendre compte de l'intervention réalisée
Fournir les éléments nécessaires à la facturation 
Informer le client d'éventuelles interventions à prévoir