Proposer aux salariés des outils pour définir leurs projets

Vous pouvez faire le point avec vos salariés sur leur projet professionnel et identifier leurs besoins à travers

  • L'entretien professionnel, organisé tous les deux ans par l’employeur et consacré aux perspectives d’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualifications et d’emploi,
  • Le bilan de compétences, réalisé par un prestataire extérieur et permettant au salarié de définir un projet professionnel ou de formation.
  • Le passeport orientation, formation et compétences, établi par le salarié à son initiative et retraçant son cursus de formation initiale et continue et son parcours professionnel.

Des outils dédiés aux entreprises de la branche existent également

  • Le Répertoire national des qualifications des services de l'automobile (RNQSA), panorama dressant la liste exhaustive et les caractéristiques des qualifications de la branche et permettant de positionner un salarié selon les échelons de la convention collective.
  • Evaluation Auto, qui permet à chaque salarié qui le souhaite de bénéficier d’un diagnostic de ses compétences professionnelles tous les 5 ans.

Décret Qualité

Pour être financée, une formation doit être réalisée par un organisme de formation référencé par les financeurs et en l’occurrence l’ANFA, c’est-à-dire qu’il doit répondre aux six critères de qualité définis par le décret du 30 juin 2015 (loi du 5 mars 2014). C’est un gage de crédibilité tant pour les entreprises que pour les salariés bénéficiaires de formation.