Les modalités d’accès

Le congé individuel de formation CDD (CIF CDD)

Vous êtes demandeur d’emploi à l’issue d’un CDD et avez eu une activité salariée de 24 mois (consécutifs ou non) au cours des 5 dernières années, dont 4 mois (consécutifs ou non) en CDD dans les 12 derniers mois.

A savoir : le contrat unique d'insertion, le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), le CDD débouchant sur un CDI, le contrat de professionnalisation et d’apprentissage, le contrat conclu au cours d’un cursus scolaire ou universitaire ne sont pas comptabilisés dans le calcul des 4 mois de CDD.

Formez-vous en bénéficiant d'un CIF-CDD, dispositif de formation qui vous permet de bénéficier d’une rémunération équivalant à votre salaire antérieur pendant un an. 

Pourquoi choisir ce dispositif ?

  • Acquérir de nouvelles compétences et faciliter votre recherche d'emploi,
  • Élever votre niveau de qualification,
  • Changer de métier.

Le compte personnel de formation (CPF)

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit ou non à Pôle emploi, vous disposez d'un compte personnel de formation (CPF) qui se substitue au droit individuel à la formation (DIF). Ce compte vous suivra tout au long de votre vie professionnelle jusqu’à votre départ en retraite : utilisez le nombre d’heures acquises pour suivre une formation éligible au titre du CPF.

Pourquoi choisir ce dispositif ?

  • Accéder à une formation visant à vous permettre d’acquérir des compétences attestées (certification/diplôme) permettant de répondre aux besoins en recrutement du marché de l'emploi,
  • Accroître votre niveau de qualification et ainsi développer votre employabilité.

A savoir :

  • Les heures DIF issues de votre dernier certificat de travail ne sont pas perdues : elles vont venir alimenter votre compte personnel de formation,
  • Le CPF demeure actif jusqu'à votre départ en retraite et vos périodes d'activités vous permettent d'acquérir des heures créditées sur votre compte au prorata de votre temps de travail,
  • Si vous cumulez actuellement une indemnisation et un revenu d'activité réduite, vous pouvez dès à présent acquérir des heures CPF à proportion de votre temps de travail.

Attention : le financement du CPF des demandeurs d'emploi n’est pas assuré par l’ANFA. Les frais relatifs à la formation du demandeur d'emploi qui mobilise son CPF sont pris en charge par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) dans la limite du nombre d'heures inscrit sur le compte Pôle Emploi est votre interlocuteur dans le cadre de ces démarches.