Contactez votre région

Carte de France
Nouvelle Aquitaine (16, 17, 19, 23, 24, 33, 40, 47, 64, 79, 86, 87) Bretagne (22, 29, 35, 56), Pays de la Loire (44, 49, 53, 72, 85) Centre-Val de Loire (18, 28, 36, 37, 41, 45) et Normandie (14, 27, 50, 61, 76) Bourgogne (21, 58, 71, 89), Franche-Comté (25, 39, 70, 90) Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95) Occitanie (09, 11, 12, 30, 31, 32, 34, 46, 48, 66, 65, 81, 82) Grand Est (8, 10, 51, 52, 54, 55, 57, 67, 68, 88) Hauts-de-France (2, 59, 60, 62, 80) Provence-Alpes-Côte d'Azur (04, 05, 06, 13, 83, 84), Corse (2B, 2A) Auvergne, Rhône-Alpes (01, 03, 07, 15, 26, 38, 42, 43, 63, 69, 73, 74)


Panorama des qualifications
Contrôleur technique confirmé des véhicules confirmé

Réalisation de contrôles techniques périodiques et obligatoires sur véhicules de moins de 3,5 tonnes, impliquant un important relationnel commercial dans le service au client. Réalisation de contrôles techniques périodiques et obligatoires sur tous ensembles roulants de PTAC supérieur à 3,5 tonnes (références Q1 / Q2 / Q3 de la réglementation en vigueur), impliquant un important relationnel commercial dans le service au client. L'ensemble des activités relevant du contrôle technique est réalisé conformément à la réglementation en vigueur.


A - Activités techniques : - réalisation de la visite technique : . saisie de la liste des défauts constatés sur le véhicule, . établissement du procès-verbal de contrôle, - réalisation des contre-visites. B - Organisation et gestion de l'intervention : B.1 - Organisation des interventions : - mise à jour et classement de la documentation technique réglementaire, - agencement et entretien des postes de travail et des équipements / suivi de la maintenance des équipements de contrôle, - application des procédures qualité en vigueur dans l'entreprise. B.2 - Gestion des interventions et le développement commercial : - accueil de la clientèle, - commentaire du procès-verbal de contrôle à la personne ayant présenté le véhicule, - établissement et transmission de tout document à caractère administratif ou commercial, - validation du procès verbal par apposition des signatures, pose du macaron et de la vignette, - facturation / encaissement, - développement et fidélisation de la clientèle (relances téléphoniques, mailing...).


- suivi et établissement de statistiques mensuelles, - traitement des réclamations client (dans le cadre de directives reçues), - assistance et conseil aux contrôleurs techniques, - tutorat de jeunes en formation alternée, - établissement de relations avec les professionnels, assureurs, experts… visant le développement de l'activité.


- échelon correspondant au contenu principal de la qualification : 9

- échelons majorés obligatoires : 10 / 11

  • dans le cas où l’employeur demande au salarié, comme indiqué à l’article 3-02 d), de mettre en œuvre régulièrement une double compétence (contrôle technique confirmé VL et contrôle technique confirmé PL).

- échelons majorés accessibles : 10 / 11

  • en fonction de l'exercice des extensions possibles décrites au paragraphe 4,
  • en fonction de l'application de critères valorisants (art. 3.02d de la Convention Collective).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.

En savoir plus ok